Étude de cas 2:
EFVM® Test Grâce à des morts-terrains

Une usine de traitement des eaux située à Lorton, Virginie, était en train de terminer l’installation d’un couvercle de 7 897 mètres carrés (85 000 pieds carrés), pour recouvrir une citerne d’eau potable.

Pendant ce processus, il fut découvert que des eaux souterraines s’infiltraient dans la citerne. Plus de 75 cm (2,5 pi) de terre était déjà en place au-dessus de la citerne et il aurait coûté à l’entrepreneur plus d’un (1) million $ pour localiser et réparer les fissures, sans garantie de toutes les trouver. ILD® fut contacté dans l’espoir que le test EFVM® pourrait localiser les fissures plus rapidement et à moindre coût.

Étant donné que le câble vecteur n’avait pas été installé avant la mise en place de la terre, le technicien d’ILD® dut passer un câble temporaire dans la terre autour de la zone du couvercle. Comme la terre agit comme conducteur, les lectures du test EFVM® étaient fortes et le technicien ILD® fut capable de localiser de multiples fissures. Lorsqu’une fissure était localisée, le technicien d’ILD® plaçait un petit drapeau numéroté pour permettre l’excavation et la réparation subséquente de la membrane. L’entrepreneur fit les réparations et les zones furent testées de nouveau pour confirmer l’étanchéité. Depuis le test d’ILD®, la citerne d’eau potable n’a présenté aucune contamination d’eaux souterraines.